Expositions, Stages

         

Retour vers accueil

Artistes

Expositions, stages

Ateliers, amateurs

        

Sur cette page 

Expositions 2006

Effelec

Christophe Verdier

Corinne Fleury

Claire de Chavagnac-Brugnon

Alain Le Coq

Stages 2006

Aquarelle, dessin

Peinture sur Soie

Expositions 2005

Calendrier 2005

He YiFu (peintre chinois)

Christophe Verdier

Sylvie Bloch

Alain Doher

M.de St Laurent, G. Brunet

Natacha Douliez

Stages 2005

Stages Serge Lepage

Stage He YiFu

Divers

Salons 2005

Salon de Guimaec

Références  

Informations Office culturel de Plestin.

Presse locale (Le Trégor, Le Télégramme, Ouest-France).

Informations François Hameury (Ere du large Locquirec).

Visites sur place, commentaires. 

Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne He YiFu aux Editions Ouest-France.

  

  

2006

  

   

 

    

  

- Effelec -

     

    

    

    

   

Le peintre ignacien (il est installé à Plouigneau) exposait du 8 au 23 avril à Ti an Holl dans la salle Lucien Prigent.

          

Une quarantaine de toiles étaient accrochées aux murs (huiles sur toiles, huiles sur bois, techniques mixtes).

  

L'inspiration du peintre est variée : villes, villages, portraits et marines. La Bretagne, notamment le Trégor Ouest, est très présente (villages, personnages, marines).  

  

Le respect strict du réel n'est pas la préoccupation majeure de l'artiste pour qui "Peindre, c'est déformer au-delà de la frontière du perçu. Le travailler, le déformer, le malaxer ou encore l'interpréter font partie des actes permis : je change le motif original d'impressions et de sentiments."

   

 Le peintre n'hésite pas à assembler sur ses tableaux de tout ce qui fait le charme d'un site. Il transgresse pour cela volontairement certaines règles de perspective et l'expression se rapproche alors de la déformation onirique. 

Une observation plus approfondie montre cependant l'utilisation de certaines règles dans la construction géométrique des tableaux. Le trait joue un rôle essentiel ; il est soit suggéré soit nettement marqué.  L'artiste, après avoir identifié les briques composant la réalité du paysage observé, recompose celui-ci en le déformant. Un exercice intéressant consiste, par exemple, à visiter les villages peints : Plouégat-Guerrand, Plouigneau, Loc Envel... et à retrouver sur place les éléments retenus.

   

 Les couleurs utilisées respectent souvent la nature du sujet traité. Selon le cas, dominance des bleus, des beiges et terres avec introduction de zones colorées qui viennent opportunément attirer l'attention. Les couleurs utilisées ne sont jamais vives. Les fonds utilisent de multiples nuances supportées par des textures qui font l'objet d'un travail pouvant être mécanique. 

Certaines oeuvres font penser à des vitraux, notamment quand le trait est apparent.

  

L'homogénéité des oeuvres exposées est assez remarquable, elle  permet de reconstituer l'univers du peintre en offrant  au visiteur l'occasion d'y pénétrer en douceur, tableau après tableau.  

        

  

 
 

    

Retour vers haut de page

   

  

 

    

  

- Corinne Fleury -

     

    

    

          

Corinne Fleury présente "Soies et matières" à la Chapelle Saint Barbe à Plestin-les-Grèves.

Située à l'embouchure du Douron, la Chapelle Sainte Barbe est un lieu magique, hors du temps, imprégné d'art.

  

Depuis plus de 20 années maintenant, l'artiste plestinaise travaille la peinture sur soie. Elle a développé un ensemble de techniques, parfois originales, qui lui permettent d'ouvrir de nouvelles voies à la création artistique.

               

Il est inutile de présenter les soies créées par Corinne Fleury, qui, dans ce domaine, bénéficie d'une réputation nationale. 

  

Les visiteurs pourront découvrir les collages qui s'appuient sur l'équilibre que constitue la forme carrée, pour jouer avec les couleurs en diffusant un ensemble de tons toujours lumineux. 

Corinne associe désormais d'autres matériaux à la soie : acrylique, feuille d'or, glacis à l'huile. Sa technique lui donne une grande liberté d'expression. 

     

Voir aussi "Corinne Fleury"

     

    
 

    

Retour vers haut de page

   

  

 

    

  

- Claire de Chavagnac -

     

    

    

"Troncs communs"

  

          

Claire de Chavagnac-Brugnon expose des oeuvres récentes à Ti an Holl pendant le mois d'Août 2006.

(Voir "Claire de Chavagnac-Brugnon")

        

     

Après les Anonymes, ces visages sans visage à la présence obsédante, c'est aujourd'hui la partie "tronc" du corps, dans son idée, dans sa mémoire, qui fait l'objet de la recherche de l'artiste. Ni Armure, ni Kimono, comme dans les travaux ultérieurs, il nous est livré dans sa nudité sensorielle, dans son signe presque gestuel.

Transparences, opacité, textures, vocabulaire infini, contrastes, superposition des écritures pour dévoiler, resserrer, exalter, ouvrir, ou encore cacher pour mieux suggérer. La couleur éclate, les noirs frappent par leur puissance extrême, palette d'émotions là, tout de suite, au creux du ventre : jeu de miroirs...

   

L'artiste s'appuie sur son ressenti. Ses intuitions, son instinct, la conduisent dans des expressions inattendues qu'il ne faut pas chercher à expliquer.

  

Claire de Chavagnac-Brugnon utilise plusieurs supports : terre, huile sur toile, encre sur papier, papier de soie, craie acrylique, cire, encre de chine... et les combine parfois (huile et papier de soie sur toile, huile et papier de soie sur papier). Peinture et gravure peuvent être associés (par exemple : gravure sur papier et papier de soie).

 L'important pour elle est de trouver le moyen permettant de mieux canaliser l'énergie qui la submerge au moment où l'expression artistique devient une nécessité évidente.

  

Plus encore, Claire de Chavagnac-Brugnon sculpte. Elle a réalisé une oeuvre pour le Jardin des plantes de Paris (In Memoriam, Béton grès : 4 sculptures sphériques sur montant respectivement 4 colonnes carrées) ainsi que 5 jeux d'eau pour le Jardin des Arts de Nontron en Dordogne (Empreintes, Grès et cuivre, 2003).

Plusieurs de ses oeuvres récentes sont exposées à Ti an Holl.

   

Plusieurs créations ont été effectuées spécialement pour l'exposition.  

 

 
 

    

Retour vers haut de page

   

  

 

    

  

- Alain Le Coq -

     

    

        

   
L'Ere du large présente :
   
Alain Le Coq
 
Locquirec
Exposition du 12 au 18 Août 2006
16h - 19h
(vernissage le 12 Août 2006 18h30)
   
 

 Quelques décisions pour ce qui concerne la relation au spectateur
 

Le travail achevé ne se souhaite pas comme un ensemble figé et autoritaire ( qui imposerait la contemplation d' une organisation rigide ou la découverte d'une figuration implicite ); il laisse au regardeur une latitude à  l'expérience de la découverte.

 

Mais le regardeur ne doit pas être détourné de ce qui est à voir ; il n'est rien proposé d'autre au regard qu'une organisation d'éléments formels. II s'agit de capter son attention, puis de lui permettre de s'imprégner davantage, .... d'y découvrir un itinéraire qui, pour chaque nouvelle approche, pourra se renouveler.

 

Tout nouveau regard réactive le tableau, lui donnant ainsi une vitalité, un accès au moment présent.

L'identité plastique de l’œuvre échappe à  la mémorisation. On pourra se souvenir de son titre, d'une certaine spécificité (l'ensemble) mais on ne retiendra que partiellement sa substance propre (détails), une description en sera difficile voire impossible sans le recours à  l'expérience visuelle (une reproduction, photographie ou croquis, ou l'original). 

En présence d'une foule, on ne retiendra pas tous les visages, on ne les verra pas tous, pourtant ils sont «la foule» mais on pourra se souvenir de cet ensemble qu'ils constituent.

  

Seul le rapport à  l'original garantit l'authenticité de l'expérience du regardeur (par extension, celle de tout autre amateur puisque l’œuvre originale possède un potentiel tactile).

   

 

   

  

En ce qui concerne les éléments plastiques du travail.

 

Décision d'exclure la courbe dont le pouvoir de suggestion induit la recherche d'une figuration.

 

Décision d'utiliser plus systématiquement « la grille» ; souvent présente dans mon travail, elle peut intervenir comme échafaudage ; parfois elle est utilisée pour son potentiel fédérateur qui permet de lier les différents constituants plastiques, parfois elle est incontournable parce qu'elle est liée intimement à  la nature même de ses éléments ( lignes des cartes IGN, grappes pour maquettes, canevas de motifs décoratifs pour la couture , quadrillage de perspective linéaire ou quadrillage de repérage pour une opération de reproduction ou d'agrandissement )

 

Travail frontal, rejet d'un espace illusionniste, exceptée la perspective «cavalière» d'une sorte de cube. Il s'agit d'un motif graphique récurent , qui depuis toujours s'installe dans mon travail quasi automatiquement. Il n'a jamais eu un rôle déterminant, il arrivait là comme profitant d'un instant d' inattention. II s'associait aux autres formes, participant à donner corps à  l'ensemble, mais sans jamais y être déterminant. Parfois il me permettait de donner une dimension spatiale à un ensemble .

Ce motif récurent, ce module carré, ce bidule en perspective a priori anodin devient un des éléments fondamentaux de mon travail .... Je le nomme «pièce à», comme partie d'un ensemble, l'ensemble de pièces devenant collection ; c'est une pièce de collection.

( Plus tard , apparaît une variante la pièce de capture )

 

Alain le coq

 

             

 

    

 

 

   

Calendrier de l'année 2005

   

   

Avril

 

Lundi 18

jusqu'au 1er Mai

Exposition des peintures de René GLORION : "25 ans de peintures" à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  

Mai

 

Samedi 21, Dimanche 22, 

Lundi 23

Stage d'aquarelle sur soie (stagiaires de Clisson) à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  

Juin

 

Samedi 18

jusqu'au 26

Exposition de l'Atelier d'Aquarelles de Serge LEPAGE à Ti an Holl Plestin-les-Grèves   
Jeudi 23 Stage de peinture sur soie (batik) à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  

Juillet

 

Lundi 4 

au Vendredi 8

Stage de peinture sur soie (aquarelle, batik) à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  
 

Samedi 9

(jusqu'au 20 août)

Plestin à l'heure de la CHINE : Exposition des peintures du peintre chinois HE YIFLI : "Le vent de la Grève" à Ti an Holl  
 

Lundi 2 

au Jeudi 14

Exposition des oeuvres de Maguy de Saint Laurent et de Gérard Brunet à l'espace "Ere du large" à Locquirec.  
 

Vendredi 15 

jusqu'au 15 Août

Exposition des aquarelles de Christophe Verdier à l'espace "Ere du large" à Locquirec.  
 

Samedi 16 

jusqu'au Dimanche 31

Paysages d'outre-rouge : exposition des oeuvres de Sylvie Bloch à la Chapelle Sainte Barbe (Plestin)  

En Juillet et Août : Stages d'été en extérieur à la journée, initiation, toutes les techniques au choix, découverte du Trégor monumental par Serge Lepage (voir Serge Lepage et Travaux des élèves de Serge Lepage).

Août

 

Jusqu'au 15 Août

Exposition des aquarelles de Christophe Verdier à l'espace "Ere du large" à Locquirec.  

 

Jusqu'au 20 août Plestin à l'heure de la CHINE : Exposition des peintures du peintre chinois HE YIFLI : "Le vent de la Grève"à Plestin  

 

Jusqu'au 31 août Exposition des pastels de Natacha Douliez à l'Hôtel de la plage à Saint-Michel-en-Grève.  

 

Du 17 au 31 août Exposition des aquarelles d'Alain Doher à L'Ere du large à Locquirec.  

Septembre

 

Lundi 5 

au vendredi 9

Stage de peinture sur soie (batik)à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  
 

Vendredi 9 

jusqu'au 17

 7 au 16 Octobre

Exposition de peintures des élèves de Pierre HERVE à Ti an Holl Plestin-les-Grèves  

  

   Retour vers haut de page

   

  

 

    

 

     

- Elèves de Serge Lepage - 

   

    

 

   

Les élèves de l'atelier de peinture (voir page "Ti an Holl") de l'artiste peintre Serge Lepage (voir page "Artistes") exposaient leurs toiles du 4 au 8 Juin 2005 dans la salle Lucien Prigent transformée à cette occasion en galerie de peinture.

   

    

Une centaine de toiles représentant pour la plupart le travail de la saison 2004-2005 étaient rassemblées.   

  

Tous les styles et techniques étaient présents : huile, aquarelle, acrylique, dessin, encre, collage...

        

  

Cela fait maintenant 15 ans que Serge Lepage anime cet atelier dont la  fréquentation (l'espace est restreint lors de certaines séances) témoigne d'un succès qui ne se dément pas.  

    

Trois règles principales : 

- liberté des techniques et des styles,

- devoir de rester soi-même,  

- joie de créer en groupe,

sont appliquées par Serge Lepage qui supervise et dynamise le groupe.

     

  

Les quelques toiles figurant dans la mini-galerie ci-dessous montrent la variété et la richesse des travaux de l'atelier.  

 
 

    

Retour vers haut de page

   

 

     

- Elèves de Mr Hervé - 

   

    

    

   

Les élèves de l'atelier de peinture (voir la page "Ti an Holl") de Monsieur Pierre Hervé exposaient leurs toiles du 7 au 16 Octobre 2005 dans la salle Lucien Prigent à Ti an Holl.   

Plus de cinquante toiles, représentant le travail de la saison 2005, étaient rassemblées.   

  

Il s'agit essentiellement d'huiles, la présence de quelques aquarelles étant cependant à noter. 

   

La nature morte est le sujet prédominant des travaux menés ; l'explication est simple : la maîtrise des couleurs (nuances, valeurs) suppose une peinture sur site d'après la nature avec des conditions de lumière reproductibles difficiles à obtenir en extérieur notamment dans le cadre de cours hebdomadaires. 

   

Le travail effectué par les élèves sur la peinture de sujets comme les fruits, les fleurs, les objets divers etc... est fondé sur une vision globale de la scène à peindre et sur une analyse aussi précise que possible des couleurs qu'il s'agit de capter puis de reproduire de façon artistique. 

La maîtrise technique et artistique ainsi obtenue peut être mise en oeuvre ensuite par les élèves pour peindre des paysages. 

            

     

Monsieur Pierre Hervé, depuis quelques années, dispense gracieusement ses cours de peinture à l'huile de Juin à Novembre. 

Ses interventions, du type maître-élève, s'appuient sur une connaissance approfondie des techniques qui lui a été transmise par ses professeurs (dont Mathurin Méheut), qui a été consolidée ensuite par son expérience de peintre puis étendue par l'étude des oeuvres des grands maîtres. 

Monsieur Pierre Hervé veille à intervenir de façon justifiée et sincère. 

     

  

Les vues ci-dessous permettent de juger de la qualité des travaux de l'atelier.  

 

    

Retour vers haut de page

   

    

 

      

Maguy de Saint Laurent 

 

et Gérard Brunet 

   

      

Exposition de peinture

Maguy de Saint Laurent,

Gérard Brunet

 2-14 Juillet

A l'Ere du Large

21bis rue de l'Eglise Locquirec

   

       

 

 
 

    

Retour vers haut de page

     

  

 

    

- He YiFu -

    

         

     

         

     

L'exposition estivale de l'Office Culturel est dédiée cette année au peintre chinois He YiFu.

  

Même s'il est un adepte naturel du tracé à l'encre (de Chine), He YiFu utilise aussi d'autres techniques comme l'aquarelle ou encore l'huile.

  

   

He YiFu et la Bretagne : une belle histoire d'amour

   

- "Dans les veines des Bretons coule du sang chinois. Vos aïeux ont très tôt hissé la voile pour se rendre vers ces contrées lointaines. Pour preuve, de nombreux objets exposés dans vos musées. Quand je les observe, j'ai l'impression de sentir l'odeur du vent et des vagues de la mer de Chine."

- "La Bretagne n'a pas besoin d'afficher sa beauté. Elle en possède une plus grande, celle de l'intérieur."

     

  

Quelques vues de l'exposition

  

  

Toul an Héry (Ile Blanche, balise rouge), la pointe du Dourven... viennent désormais s'ajouter aux nombreux paysages que He YiFu a pris comme référence dans son tro-breiz. A chaque fois, il en saisit l'essentiel : le trait, la tonalité et le mystère des lieux. 

    

   

   He YiFu

  

Né en 1952 à Kunming en République Populaire de Chine, il enseigne depuis 1980 la peinture traditionnelle chinoise, la calligraphie ainsi que l'histoire de l'art à l'Institut des Arts du Yunnan.

Depuis 1992, il effectue chaque année de longs séjours en France où il peint, anime des stages de peinture traditionnelle chinoise et de calligraphie, réalise des expositions de ses oeuvres.

   

   

  He YiFu en Bretagne

  

"Située au bord de l'Atlantique, la péninsule bretonne possède, selon certains, les plus belles côtes d'Europe. Ses caps, ses golfes serpentent ; ses plages étendues, ses falaises abruptes ondulent ; et ses rochers denses et ses vagues larges et plates... Combien elle est changeante avec sa beauté, sa sauvagerie et ses mystères..."

   

"J'ai directement vu que la mer, par un temps clément est douce et soumise. Elle ressemble, dans ce cas, à une immense soierie qui pourrait être banale, molle et sans personnalité. Mais elle n'est pas en permanence paisible et silencieuse et change d'une seconde à l'autre. Avec l'arrivée des tempêtes, la mer, empruntant leur force aux bourrasques, déferle impétueusement sur les côtes qu'elle heurte sans retenue."

   

"Pendant mon séjour qui a duré plusieurs années, j'ai visité presque tous les endroits les plus représentatifs de la Bretagne. Et maintenant, je transmets les sensations qu'elle m'a inspirées par mon pinceau et mon langage pour tenter de représenter son corps et son âme. Je me rends compte de l'extrême difficulté de la maîtriser. Comme de l'air qu'il est impossible de saisir, elle me glisse entre les doigts. On ne peut fondamentalement pas la capter, mais on sent réellement son existence."

  

Ce texte est issu du livre :

  

  Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne

He YiFu

Editions Ouest-France

 

Carnac, Ouessant, Belle-Île-en-Mer, Brocéliande, Camaret... Le peintre chinois HeYiFu s'étonne et s'émerveille. 

Il peint, il écrit ses émotions et ses pensées, il raconte sa découverte de la Bretagne, celle qu'il aime. Et tandis qu'il parcourt cette région d'adoption, il nous fait découvrir la peinture chinoise et l'art de la calligraphie.

    

 

    

Retour vers haut de page

        

   

 

     

- Christophe Verdier 2006 - 

   

   

 

  Peinture

   Exposition d'été Aquarelles

de Christophe Verdier

 1er Juillet - 27 Juillet

Ti an Holl

  Plestin-les-Grèves

 

         

       

L'exposition comprend une soixantaine d'aquarelles.

   

Une grande partie des sujets porte sur la façade maritime de la région de Plestin-les-Grèves : les falaises et les rochers, les bancs de sable et les arbres de bord de mer.

   

Le visiteur retrouvera avec plaisir des sites locaux qu'il connaît bien : le Grand Rocher, la grève des curés, Toul an Héry... Il découvrira à cette occasion les lumières et les ombres, les tonalités que Christophe Verdier a saisi sur place. Il pourra remarquer des détails que l'artiste a mis en valeur.    

  

La Baie de Morlaix et quelques paysages environnants sont présents.   

Quelques aquarelles couvrent la partie Ouest de la Bretagne (Brest, la pointe Saint Mathieu...). 

   

Enfin, le visiteur peut admirer quelques aquarelles ramenées du voyage effectué dans le grand Sud.

  

Les carnets réalisés par l'artiste : Brest, de Morlaix à Plymouth, Un peintre dans l'océan austral, sont présentés. 

Une vitrine rappelle l'important travail d'illustration de Christophe Verdier.

    

Pour en savoir plus sur Christophe Verdier : Christophe Verdier  

      

Les photographies ci-dessous donnent une vue très partielle de l'exposition.

Attention, compte tenu de l'encadrement (présence d'un verre), les photographies présentées ci-après comportent des reflets et des lumières parasites.  

     

     

 Nouvelle

Locquirec / Antarctique Aquarelles

de Christophe Verdier

 11 au 15 Août 2006

Salle Bilzic

Locquirec

Exposition

   

Pour en savoir plus sur Christophe Verdier : Christophe Verdier  

     

Christophe Verdier

Aquarelles

18 av. des Frères Le Gall

22310 Plestin-les-Grèves

Tél : 02 96 35 09 58

 

    

Retour vers haut de page

      

    

 

     

- Christophe Verdier 2005 - 

   

   

 

  Peinture

   Exposition d'aquarelles

de Christophe Verdier

 16 Juillet - 15 Août

A l'Ere du Large

21bis rue de l'Eglise Locquirec

 

      

  Avec la participation de l'Institut Polaire Français Paul Emile Victor (IPEV). 

Conférence de G.Jugie (Directeur de l'IPEV) le lundi 8 Août à 18h30 Salle Bilzic, Mairie de Locquirec.

      

  

L'exposition comprend deux ensembles 

répartis dans deux salles. 

     

La première salle (entrée) est dédiée à des aquarelles représentant des paysages maritimes de la région proche : baie de Locquirec, Toul an Héry... bancs de sable, rochers, dunes, vagues... maisons, chemins... un univers marin que l'artiste a reconstitué avec la précision qui le caractérise. Chaque aquarelle mérite un examen attentif. 

Christophe Verdier se tient à la disposition des visiteurs  dans cette première salle où il a installé une partie de son matériel (support, couleurs, pinceaux...).  

  

   

La deuxième salle dont la photographie est donnée ci-dessous, associe des aquarelles représentant très souvent des sujets maritimes complexes (bateaux, bâtiments, phares...), à des vitrines montrant des réalisations du type carnet, revues (dont celles relatives à des expéditions dans le grand Sud). 

Quelques maquettes ont été ajoutées qui placent le visiteur dans une atmosphère de voyage.    

   

 

  

  

  

  

    

  

Voir aussi à la page "Artistes (Christophe Verdier)"  

   

  

 

    

Retour vers haut de page

       

       

 

     

- Sylvie Bloch - 

   

   

Les ripple-marks, la croix de mi-lieue au gré des marées, au loin peut-être une ville engloutie : l'estran de la baie de Saint-Michel-en-Grève est depuis plusieurs années le lieu des recherches picturales de Sylvie BLOCH.

  

Le rouge est la couleur qui présente sans représenter.

  

Dans la chapelle Sainte Barbe de Plestin-les-Grèves, les bois marins côtoient les ex-voto ; les Robes de Dahut renvoient aux rouges des tableaux anciens ; les dorures des statues mettent en valeur la sophistication du plexiglass utilisé comme support pictural par Sylvie BLOCH.

  L'archange Saint Michel, de plumes et de coquillages photographiés, s'installe en miniature auprès de la majestueuse Sainte Barbe.

 

 

  

  

  

  

    

Le travail de Sylvie Bloch est né de la vision des bords de mer bretons et surtout de la nécessité de traduire cette émotion artistique. 

  

Mais comment faire oeuvre d'une expérience privée ? 

Comment traduire la vision d'un paysage sans le figurer ? 

La quête de l'abstraction et d'une modernité de l'oeuvre était ouverte.

  

L'appropriation du carton ondulé en marqua une étape : Il rappelait sans les figurer, les ripple-marks, ces ondulations laissées sur le sable par la marée descendante. Des bois trouvés sur la plage s'installèrent aussi dans ce paysage artistique naissant.

  

Mais Sylvie Bloch ne tenait pas encore le révélateur qui allait donner à ses recherches leur cohérence plastique. La conceptualisation de son travail avançait plus vite, imposant l'estran comme espace de l'oeuvre. Cette zone, découverte à marée basse et immergée à marée haute, zone de ruptures sans bords fixes, éternellement recréée, posait les jalons de l'oeuvre à venir en intégrant la problématique du cadre et de son dépassement. 

  

Alors dans l'atelier est apparu le rouge, rouge invisible dans le paysage référent, ce qui justement allait faire réaliser à l'artiste que la vision du réel et le visible dans l'oeuvre sont deux choses distinctes.

    

Les tentatives demeurées inabouties devenaient soudain pertinentes. Depuis l'apparition du rouge, la photographie pouvait oser révéler, par exemple, qu'un interstice de vide entre deux pans mis côte à côte devenait une ligne noire au développement.

La photographie, encore, d'une croix plantée au milieu de l'estran, allait permettre de s'approprier l'horizon en trois dimensions pour le transcrire en verticalité dans l'oeuvre.

  

L'estran géomaîtrisé par la croix et plastiquement révélé par le rouge avait redressé l'horizon marin pour créer l'horizon pictural vertical.

Le rouge avait autorisé l'entrée en peinture et proclamé l'oeuvre.

 

Guillemette Lott

  

    

Quelques vues de l'exposition

Chapelle Sainte Barbe

Du 16 au 31 juillet de 15h à 19h

    

  

 

    

Retour vers haut de page

     

 

     

- Alain Doher - 

   

   

 

Peinture

Alain Doher

Peintre-aquarelliste 

17 au 31 août 

à l'Ere du large 

21bis rue de l'Eglise Locquirec

 

      

         

  

L'exposition des aquarelles est répartie dans deux salles d'exposition. 

     

Alain Doher, peintre-aquarelliste, est originaire de Primel-Trégastel, petite station balnéaire située à l'ouest du "petit Trégor".

     

La mer, les rochers et promontoires, les estuaires, la baie de Morlaix ainsi que plus récemment les Monts d'Arrée, constituent les principales sources d'inspiration de l'artiste.

  

Alain Doher utilise une technique fondée sur la réalisation de dessins et croquis réalisés sur site. Les dessins sont détaillés et sont annotés par des textes donnant les tonalités et couleurs à utiliser. Deux exemples de croquis sont exposés dans la première salle (entrée) qui permettent au visiteur de comprendre la technique utilisée par l'artiste.

    

      

   

 
 

    

Alain Doher

    

              

Alain Doher, peintre-aquarelliste, est originaire de Primel-Trégastel, petite station située à l'ouest du "petit Trégor" et dont l'impressionnant promontoire rocheux fait face au petit port du Diben à l'entrée Est de la Baie de Morlaix.

Marin expérimenté, il fut notamment skipper professionnel sur des vieux gréement. 

  

Bien qu'ayant pratiqué la gravure, il se considère comme autodidacte en matière de peinture. Si sa première exposition date de 1979, ce n'est qu'en 1996 qu'il travaille à plein temps sur des oeuvres réalisées à l'aquarelle.

  

La mer, les rochers et promontoires, les estuaires, la baie de Morlaix ainsi que plus récemment les Monts d'Arrée, constituent ses principales sources d'inspiration.

  

Alain Doher utilise une technique fondée sur la réalisation de dessins et croquis réalisés sur site. Les dessins sont détaillés et sont annotés par des textes donnant les tonalités et couleurs à utiliser. Cet exercice est complexe car chacun sait qu'en Bretagne les lumières et les couleurs sont multiples et changeantes. Aussi, l'artiste doit-il apporter un soin particulier à cette étape.

  

Les oeuvres sont réalisées en atelier à partir des dessins et des notes. La photographie n'est utilisée qu'exceptionnellement. 

      

  

 L'univers d'Alain Doher

  

La côte par beau temps ou par temps gris, avec ou sans éclaircies.

La mer agitée et sombre et les vagues qui se déchirent sur les rochers... 

Le calme des eaux lisses d'un estuaire, seulement ridées par endroit par un souffle de vent...  

      Ombres et lumières jouant avec le ciel, la mer, les rochers, la terre... 

Une observation fine de la mer et des vagues, celle d'un marin, permettent à l'artiste de mettre en scène des paysages marins dont la beauté est sans cesse renouvelée.   

    

     

Alain Doher

11, rue du Bas de la Rivière

29600 Morlaix
tél : 02 98 62 16 93

   

 

    

Retour vers haut de page

      

    

 

     

- Salon de Guimaëc - 

   

   

Le vernissage du 17ème Salon Artistique de Guimaëc se tenait le samedi 23 Juillet 2005.

     

Le salon se tient :

du 23 Juillet au 18 Août 

Salle Ti Bugale Rannou à Guimaëc

de 15h00 à 18h00 tous les jours

    

Le Salon est organisé par l'association "Peinture et Sculpture à Guimaëc".

  

Près de 40 artistes y exposent leurs oeuvres produites selon plusieurs techniques : huile, aquarelle, gouache vernie, acrylique. 

Au total, plus de 200 tableaux ou sculptures attendent le public.

  

Les sujets traités sont souvent locaux/régionaux : paysages marins, campagne, monuments. Beaucoup d'entre eux attirent l'attention des visiteurs. 

L'amateur de fleurs, de natures mortes, de portraits et de peinture abstraite trouve des tableaux intéressants.

L'ensemble des travaux présentés est très lumineux.

  

Les critères qui guident la Présidente de l'association sont donner sa chance à chacun et faire découvrir une peinture qui sort de l'ordinaire. Un challenge réussi. 

  

Cette année, l'invité d'honneur est Jean-Pierre Bucaille dont la peinture étonne toujours et émerveille souvent. D'autres peintres contribuent à faire de cette exposition un must des salons d'été de la région.   

   

  

       

 

    

Retour vers haut de page

    

  

 

     

- Pastels de Natacha Douliez - 

   

   

 

Exposition de pastels

Natacha Douliez

Jusqu'au 31 Août

Hôtel de la plage

  Saint Michel-en-Grève

 

  

L'exposition se tient jusqu'au 31 Août, à l'Hôtel de la plage à Saint-Michel-en-Grève 

(aux heures d'ouverture de l'Hôtel).

             

Natacha Douliez expose un ensemble de pastels traitant de paysages et d'églises du Trégor et des alentours.

   

Natacha Douliez est née à Moscou où elle a passé son enfance.

Elle vient s'installer fin 2001 dans le Trégor d'où la famille de son époux est originaire.

   

Elle ne reste pas insensible au charme des paysages qu'elle y rencontre. De même, elle s'émerveille de la richesse du patrimoine breton. Elle exprime les émotions ressenties en dessinant et en peignant et ouvre un "petit garage expo" à Tréduder dans la baie de Saint-Michel-en-Grève (en bordure de la route Morlaix-Lannion).

  

En dehors des pastels exposés, Natacha Douliez, qui est membre de l'association des peintres du Trégor, réalise également des peintures utilisant la technique du glacis représentant de magnifiques couchers de soleil. D'autres réalisations attendent le visiteur dans son garage expo.

           

 

    

Retour vers haut de page

   

   

 

     

- Galerie "Terre et toiles" - 

   

   

La galerie "Terre et toiles" est située au 27 rue des Bruyères à Saint-Michel-en-Grève

Tél : 02 96 35 79 23 ou 02 96 54 49 92

         

Jusqu'au 16 août 2005, se tient l'exposition 

"Des jeux nés sur l'herbe".

  

Christian Guillerm de Saint Thégonnec expose une quinzaine de toiles (acrylique) qui adressent un clin d'oeil au Déjeuner sur l'herbe de Manet. En fait, la manière de peindre les natures mortes est davantage un hommage à Cézanne.

  

  Pascal Gadbois est installé à l'"Atelier d'en haut" (34 rue de la Côte des Bruyères, réouverture avant fin Août) à Saint-Michel-en-Grève. 

Il expose une série de portraits traités en technique mixte acrylique-pigments en poudre.

   

Les deux artistes ont travaillé ensemble et réalisé une grande toile sur le thème "Des jeux nés dans l'herbe". Il y ont associé leurs styles.  

   

Pascal Gadbois anime des cours de peinture et de dessin pour enfants et adultes à la demande (rens. 02 96 35 79 23).

     

 

    

Retour vers haut de page

  

    

  

 

     

- Stages 2006 -

   

 

   

Stages Serge Lepage   

  

Aquarelle

   

  

   

  

Le mardi à partir de 14h00

(en fonction de la météo)

   

 

  

Serge Lepage

(voir aussi "Serge Lepage")

Pen ar Rest

Le Salut

22310 Plestin les Grèves
tél : 02 96 35 07 12

   

   

          

      

  

   

    

  

STAGES Corinne Fleury

      

LA SOIE POUR METIER

  

S'initier, se perfectionner à l'art de la peinture sur soie en Bretagne.

 

      

    

Corinne Fleury

(voir aussi "Corinne Fleury")

Pen ar Rest

Le Salut

22310 Plestin les Grèves
tél : 02 96 35 07 12

lasoiepourmetier@yahoo.fr

    

  

2 cours par semaine toute l'année

  

4 semaines de stage en été 

   

Cours particuliers  

  

  

Chaque jour 1 technique nouvelle

  

Les fantaisies du sirop de sucre : utilisation ludique avec peignes, pinceaux, pipettes, cuillère...

  

Epaisissant : peinture liquide épaissie à la maïzena permettant de travailler avec des empreintes au tampon "à main levée". Travail très créatif.

  

Antifusant : travail direct avec pochoirs et pulvérisation.

  

Batik : succession de réserves de cire chaude appliquée sur la soie pour conserver tous les passages de couleurs. Utilisation du tjanting, craquelures, etc...

 

&

  

Aquarelle

   

Création spontanée de motifs floraux, expression libre, méthode unique et décorative pour tous. Réalisation sur soie légère (pongé N°7, crêpe Georgette, mousseline...).

  

      

Au cours de ces stages, chacun a la possibilité de concevoir et réaliser une pièce par jour.

     

   

 

Calendrier des stages

  

26-29 Juin

  

3-6 Juillet

   

10-13 Juillet

  

17-20 Juillet

  

Hébergement à proximité en groupe ou individuel.

Se renseigner auprès de Corinne.

  

     

 

    

Retour vers haut de page

    

   

    

      

  Rappel : stages 2005

 

  

 

     

- Stage de peinture chinoise - 

   

    

  Du 3 au 5 août 2005

Cours de peinture chnoise 

par He YiFu

  (renseignements à Ti an Holl)

      

Le stage a réuni 23 participants autour de He YiFu assisté de Marie-Christine, interprète, présidente de l'association "Encres de Chine".

He YiFu utilise l'aquarelle chinoise qui s'apparente à de la gouache à base de pigments naturels végétaux ou minéraux  associée à l'encre de chine. L'aquarelle est utilisée avec beaucoup d'eau. Le papier utilisé est du papier de riz.

La conception du tableau est préalable (en pensée) à sa transcription sur le papier. Lors de la réalisation, le geste et la vitesse d'exécution jouent un rôle essentiel.

Contraste et complémentarité, Yin et Yang, vide et plein sont des concepts qui, bien utilisés, donnent tout leur sens à ces aquarelles.

Les paysages maritimes bretons (rochers, mer, arbres) se prêtent bien à l'application de cette technique. 

     

 

    

Retour vers haut de page

   

______________________

   

* * *