Retour vers accueil

Centre Culturel

Culture Bretonne

Littérature

      

Sur cette page

Le Centre Culturel

Publications

Activités 2006

Cartophilie

Minéralogie

     

   

Centre Culturel

   

   

Références  

Informations du Centre Culturel, publications. Presse locale

   
   
   

      

    

    

   

Centre

Culturel

 

 

 

  

 

    

   

- Le Centre Culturel -

   

    

         

           

Le Centre Culturel de Plestin-les-Grèves a son siège à la mairie.

   

Ses activités principales se rapportent aux sections

 

Histoire

 
 

Archéologie

 
 

Minéralogie

 
 

Ornithologie

 
 

Randonnées pédestres

 

 

Atelier patrimoine

 

 

  

   

Pour tout renseignement, il faut s'adresser à :

   

Ti an Holl

Tél : 02 96 35 06 28     Fax : 02 96 54 12 99

   tianholl@plestinlesgreves.com        

       

         

   

Le Centre culturel fondé dans les années 1970 par Désiré Lucas, historien local, fut présidé plus récemment par Jean Boutouiller, aujourd'hui disparu. 

  

Au fil des années, ses membres ont rédigé puis fait publier de nombreux ouvrages traitant de l'histoire et du patrimoine local (voir la section "Publications" ci-dessous).

 

En dehors de cette activité, le Centre culturel organise des visites (vestiges, monuments, sites...) et établit des contacts/échanges avec d'autres associations. 

Le Centre programme également des conférences (Ti an Holl).

Certains membres collectionnent des cartes postales et participent ponctuellement à des expositions.

Enfin, il organise de façon régulière des randonnées.   

  

 

    

Retour vers haut de page

    

  

 

    

  

Publications

  

    

         

           

Le Centre Culturel édite un ensemble d'ouvrages se rapportant aux activités développées : Histoire, patrimoine, promenades... 

   

Ces ouvrages sont en vente dans les librairies, syndicats d'initiatives et maisons de la presse.

Ils sont également mis en vente, pendant l'été lors des marchés nocturnes (tous les mardis : voir Marché nocturne) dans un stand tenu par des bénévoles du Centre Culturel et, bien sûr, lors du Salon "Les Terroirs de Bretagne" (Novembre, Plestin-les-Grèves - voir "Salons du livre"). 

  

    

   

    

  LISTE DES OUVRAGES

  

   

   

NaItre, vivre et mourir à Plestin au XVIIIe siècle

de Yves Coativy et Marie Moretti (1989)

(en savoir plus)

  

  

Histoire et legendes de la lieue de greve

de Désiré Lucas

   

   

  

Saint Efflam, Sant Plistin

de Désiré Lucas

Publi-Trégor 

(en savoir plus)

   

 

Le douron & Toul an hery

de Jean Boutouiller, Maurice Gouaislin, Roger Le Deunff, Jacques Roignant, Isabelle Thirioux

  Editions du Centre Culturel de Plestin

(en savoir plus)

   

  

Patrimoines et histoire du pays de plestin des origines au moyen-age 

de Jean Boutouiller

Atelier graphique Médiacolor Plestin,

Publi-Trégor Lannion 2002

(en savoir plus)

   

    

Guide des promenades au pays de plestin-les-greves

de Désiré Lucas

      Editions du Centre Culturel de Plestin 1979

   

     

le tregor des promontoires

cantons de Plestin-les-Grèves et Lanmeur, par Locquirec

de Edmond Rébillé

      Editions du Centre Culturel de Plestin 2004

    (en savoir plus)

  

           

   

AUTRES OUVRAGES

  

  

Voir "Littérature, poésie"

   

   

 

   

         

Retour vers haut de page

   

    

   Informations additionnelles

  

   

  

  

NaItre, vivre et mourir à Plestin au XVIIIe siècle

de Yves Coativy et Marie Moretti

(1989)

  

Tableau de la vie quotidienne à Plestin-les-Grèves au XVIIIème siècle à partir des registres des baptêmes, mariages et sépultures (B.M.S) conservés à la Mairie.  Ces registres étaient tenus par le clergé sous l'ancien régime (obligation datant de l'ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539, les plus anciens actes de baptême à Plestin datent de 1550).

La vie individuelle est replacée dans son cadre social le plus évident, celui de la communauté religieuse, en se plaçant dans l'ordre chronologique : de la naissance à la mort.

L'ouvrage fournit un plan approximatif du bourg de Plestin au XVIIIème siècle et une carte des prairies de Plestin-Trémel.

L'analyse des différents documents et actes aboutit à un ensemble de constats : baptême précoce des nouveaux-nés, courte vie des enfants "exposés", existence de la prostitution en milieu rural, déficience de l'encadrement médical, absence de mariages certains mois de l'année (carême, moisson...) et fournit des informations quant aux conditions relatives aux derniers sacrements, aux enterrements (rôle de l'ossuaire) etc... 

  

(Retour)

 

 

   

Patrimoines et histoire du pays de plestin des origines au moyen-age

Jean Boutouiller

   

 Une introduction à la découverte du patrimoine historique et monumental du pays de Plestin, des origines au Moyen-âge.

Plus de 300 00 ans d'histoire

Un dossier de synthèse illustré d'une centaine de documents sur les peuplements et les cultures des Armoricains et des Bretons jusqu'à la fin du Moyen-âge dans le Trégor occidental.

    

  

(Retour)

   

  

  

   

Saint Efflam, Sant Plistin

Désiré Lucas

   

 Ce livre est l'évocation de la vie de Saint Efflam que l'histoire n'a pas particulièrement choyé. Les hagiographes jugeront les arguments d'un familier pour sa défense. Les celtistes y retrouveront leurs héros et leur langue. L'amateur de contes, une belle légende trégoroise. Qu'ils prennent plaisir à s'attarder dans les creux de nos falaises et à retourner doucement les pierres : dessous il y a l'émotion.

        

   

    

 (Retour) 

      

    

   

   

Le douron & Toul an hery

de Jean Boutouiller, Maurice Gouaislin, Roger Le Duenff, Jacques Roignant, Isabelle Thirioux

  Editions du Centre Culturel de Plestin

  

 Vie et histoire d'un estuaire au pays de Plestin et de Locquirec.

        

 (Retour) 

      

       

   

   

le tregor des promontoires

cantons de Plestin-les-Grèves et Lanmeur, par Locquirec

de Edmond Rébillé

      Editions du Centre Culturel de Plestin 2004

    

 Bien qu'elles dépeignent les curiosités essentielles de ce petit Trégor que constituent les cantons de Plestin-les-Grèves (22) et de Lanmeur (29), ces pages ne visent pas à servir exclusivement de guide touristique.

  

Elles ont aussi pour objectif de sensibiliser le lecteur à une beauté, une atmosphère, une musicalité, une poésie, une saga dont tout être attentif se pénétrera à partir de vingt deux points d'observation de sites infinis ou de monuments, parvis et nefs, d'abord hermétiques, mais qui ne demandent qu'à s'entrouvrir. 

         

   

 (Retour)

      

    

 

    

Retour vers haut de page

   

   

  

 

    

   

- Activités 2006 -

    

   

         

           

Les activités prévues pour 2006

  

  - Sortie nouvelles : la rade de Brest, une fromagerie des Monts d'Arrée, l'exposition à l'abbaye de Daoulas, le circuit des abbayes.

  

Le Centre culturel recevra le groupe archéologique de Corseul, des sorties sont prévues à Barnenez et au Château du Taureau dans la baie de Morlaix.

  

Les randonnées du dimanche sont suivies par plus de 20 personnes. Une vingtaine de randonneurs de Plougasnou devraient rejoindre le groupe.

  

Les conférences prévues en 2006 concernent essentiellement celles d' Edmond Rébillé.

  

             

 

        

Retour vers haut de page

  

   

 

    

  

- La section cartophilie -

    

   

         

           

Le Centre Culturel de Plestin-les-Grèves dispose d'une section de cartophilie. 

   

Mr Dauvilliers et Mme Hennequin y jouent un rôle central puisqu'à eux deux ils possèdent près de 100 albums d'environ 400 cartes postales anciennes. Par ailleurs, ils appartiennent au Club des cartophiles du Finistère.

  

En dehors de la collection déjà effectuée et mise en forme (albums) et des manifestations organisées (expositions), la recherche de cartes postales se poursuit. Ainsi, tout récemment, des cartes datant de 1907 et 1909 ont été récupérées. 

  

Les cartes postales collectionnées vont de 1902 à notre époque, sachant que seules les cartes en noir et blanc récentes sont retenues.

  

   

La carte postale la plus ancienne de la collection date de 1902, le cachet de la Poste faisant foi (la carte peut être plus ancienne).

   

De quand date la première carte postale ? 

        

   

   

Naissance de la carte postale

   

La carte postale a vu le jour en Autriche le 1er octobre 1869.  Les premières cartes illustrées furent émises en Allemagne en 1870. Les cartes postales apparaissent en France de manière officielle en janvier 1873.
 

  

 

Les grandes périodes de la Cartophilie

   

- 1900 à 1918 : les cartes postales anciennes,

- 1918 à 1975 : les cartes postales semi-modernes,

- 1975 à 2006 : les cartes postales modernes.

    

   

Quelques chiffres

   

Au début du siècle (la belle époque) aurait compté jusqu'à 100.000 photographes et éditeurs. 

Avant 1914, 4 millions de clichés auraient été publiés sur la France. Les photographes travaillaient en général dans un rayon d'environ  50 kilomètres et certains n'hésitaient pas à se déplacer dans plusieurs départements pour prendre des clichés.

    

Que collectionner en cartes postales ?

     

Les sujets de collections sont divers et variés, mais l'on retiendra surtout le " Régionalisme " qui consiste à collectionner les cartes postales par département, par ville ou par village.
Ensuite, pour les passionnés d'un sujet bien particulier la " Thématique " permet un classement par thème : l'aviation, les attelages, les chemins de fer, les bateaux, les petits métiers, la politique, les personnages locaux, les grandes guerres etc...
Les illustrateurs et les cartes postales modernes ont également leurs fervents passionnés.
Les collectionneurs généralistes sont également nombreux, ils essaient de conserver les plus belles cartes de chaque sujet et comme beaucoup ils ont du mal à s'en séparer...   

  

Source : carto-passion

      

       

   

L'examen des cartes les plus anciennes montre qu'au début du siècle, aucun texte ne figurait au recto de la carte, en dehors de l'emplacement réservé à l'adresse du destinataire.

   

Le timbre était par conséquent collé sur la photo du verso (parfois même presque au milieu de celle-ci) où il était ensuite tamponné. Certains expéditeurs apposaient également quelques mots et une signature sur cette photo.

        

         

   

   Pour en savoir plus cliquer sur "Cartes postales"

   

   

 

   

Retour vers haut de page

       

Retour vers accueil

Centre Culturel

Culture Bretonne

Littérature

______________________

  

* * *