<< Retour vers accueil

>> Plestin "en bref"

Trégor finistérien

 
   

Sur cette page

Présentation

La côte 

    
    
    

     

Trégor finistérien

    

Références  

Informations touristiques sur le Pays de Morlaix.

"Le Trégor des promontoires" de E. Rébillé (Centre Culturel de Plestin-les-Grèves)

Visites sur place.

            

 

   

   

- Présentation -

     

  

Vallonné et boisé, le Trégor finistérien ( le "Petit Trégor") se situe entre Le Douron et la rivière de Morlaix. 

   

Plestin-les-Grèves constitue la porte d'entrée Est.

  

Il se caractérise par une vaste palette de paysages, une grande diversité de monuments sans compter les centaines de manoirs, chapelles, croix, fontaines, lavoirs, pigeonniers que l'on découvre au fil des rues, des routes et des sentiers.

  

La côte du plateau trégorrois est entaillée de vallées touffues. Il surplombe la mer de ses rudes falaises rocheuses. Les champs bordés de haies alternent avec les petits bois sauvages et les landes. Les criques sont des havres de douceur où les jardins clos et chauds accueillent figuiers, mimosas, camélias, roses et palmiers.

  

A l'Ouest, la Baie de Morlaix avec ses îles et îlots, le célèbre Château du Taureau, ses anses, ses ports, et surtout ses lumières changeantes. Un paysage de rêve. 

  

Guerlesquin, la petite cité de caractère, constitue la porte Sud du Trégor finistérien.

       

   

Guerlesquin

   

Cette petite cité, non limitrophe de Plestin-les-Grèves, est située sur le côté Sud de la RN12. L'accès se fait via Trémel (limitrophe) et Plouégat-Moysan (non limitrophe).

  

Il s'agit d'une ville-place,  toute en longueur. 

L'alignement des maisons de chaque côté bordent la place et la protège, comme un abri contre l'extérieur.

  

Ensuite, c'est l'architecture qui étonne. Depuis le XVe siècle, l'unité architecturale de la ville est rendu par le choix des matériaux (granite appareillé en gros moellons réguliers), les proportions des édifices, les alignements des façades et des faîtages... Les maisons nobles à tourelles, corniches et lucarnes du XVe au XVIIe siècle se marient harmonieusement avec les simples maisons, séparées entre elles par des portes cochères.

  

Au centre, se regroupe l'essentiel des monuments de la ville, témoignages d'échanges et de pouvoir : le Présidial, ancienne prison qui tournait son aspect le plus guerrier côté entrée du bourg, l'église, les halles et la place du champ de bataille où s'entraînaient les milices.

  

Les manifestations sont nombreuses : expositions dans les halles de Juin à Septembre, marché animé le lundi, salon des antiquités, championnat du monde de Bouloù Pok...

      

    

 

           

Retour vers haut de page

   

   

 

 

 

   

  

- La côte -

     

        

Entre Plougasnou et Locquirec, deux routes côtières, interrompues par une incursion vers l'intérieur, permettent de découvrir une des plus belles côtes sauvages de Bretagne.

  

Le littoral est en grande partie vierge de toute construction et se présente comme une paroi de près de 90 mètres de hauteur qui plonge vers la mer et les plages.

La végétation, principalement de la lande, est plaquée par les vents contre les flancs du littoral.

  

Les deux routes proposent différentes haltes pour profiter du calme et de l'immensité du paysage. Elles s'interrompent brutalement et orientent les visiteurs vers la campagne intérieure.

A partir du Prajou, une petite route descend vers Trobodec, une petite vallée encaissée qui conduit à une petite plage pittoresque. Sur place, un moulin avec sa grande roue, et, en amont, une prairie où paissent tranquillement un couple de vaches "Highland cattle" chargé d'entretenir le site.

     

Tout près du site de Trobodec, la pointe de Beg ar fri (le "bout du nez" en breton), un promontoire rocheux, vertical, fend la mer somme la proue d'un bateau. Un escalier sur le côté permet de s'approcher de la mer.

  

Un sentier piétonnier conduit directement, en longeant un succession de grèves et d'anses désertes pour la plupart, à un célèbre café-librairie, un lieu étonnant où l'on peut se désaltérer, admirer le paysage et découvrir des livres. 

     

         

 

           

Retour vers haut de page

      

    

<< Retour vers accueil

>> Plestin "en bref"

Trégor finistérien

 

 

______________________

  

* * *