<< Retour vers accueil

>> Enfance jeunesse

>> Cap Armor

Ty Nomadig

      

Sur cette page

Association Ty Nomadig

 Festival 2007

 Festival solidarité 2006

 Expositions 2006

Contacts, autres associations  

   

    

   

Ty Nomadig

    

   

Références

Informations Ti an Holl et Service Enfance Jeunesse. Presse locale.  

Association Ty Nomadig. 

   

   

          

 

    

  

 Ty Nomadig

    

  

         

  

   

 L'association "Ty Nomadig"

     

    

   

Information et sensibilisation

   

L'objectif est de manifester une solidarité internationale via des actions coordonnées, dont un Festival annuel (Festival de la solidarité internationale), qui font découvrir les différentes cultures du monde et sensibilisent la population locale, jeunes et moins jeunes, à la problématique du développement.

   

     

La Bretagne, par son ouverture maritime, est tout naturellement portée à regarder vers le monde. 

En Bretagne, il y a une autre façon d'envisager la société, moins individualiste. Le breton a cette capacité d'être lui-même et, en même temps, d'aller vers les autres. La Bretagne ne s'est jamais définie contre les autres, mais avec les autres.

Le tissu associatif breton est important : 12,8 % des associations françaises pour 5,6 % de la population. C'est aussi vrai pour les jumelages et la solidarité internationale.

  

 

Une association récente

   

Une dizaine de jeunes plestinais discutaient fin 2005 les problèmes de la solidarité internationale et la possibilité de s'impliquer.

La naissance de l'association Ty Nomadig constitue l'aboutissement de cette réflexion. 

Servane en assure la présidence, Anna aux finances et Lénaïg au secrétariat.

   

En dehors des actions mentionnées précédemment, il s'agit aussi de relayer et d'appuyer des projets en ligne avec les statuts de l'association et que d'autres jeunes du secteur souhaiteraient développer. 

 

Il est bon de noter que dans une commune qui compte plus de 70 associations, la nouvelle venue est la seule destinée aux jeunes et gérée par des jeunes. Déjà, près de 30 adhérents sont recensés.

   

   

   

Le 1er Festival de la solidarité (2006)

     

La tenue du Festival de la Solidarité (voir encadré ci-dessous) nécessite que soient mis en place des partenariats. Ainsi, à l'initiative d'une élève, Camille, le Collège du Penker participe à la rédaction d'un journal associatif, initiative soutenue par 2 enseignantes.

Le Principal du Collège a annoncé le lancement d'un concours autour du logo du Festival.

Autres partenariats, celui de Panier Bio de Saint-Michel-en-Grève et celui de la Coop du Lianver, dans le cadre du commerce équitable.

La bibliothèque-médiathèque libérera quelques rayons pour faire place à une exposition sur l'Amérique Latine. A noter que cette initiative est soutenue par le réseau de Solidarité internationale des Côtes d'Armor. Des mallettes pédagogiques traitant des pays en voie de développement circuleront dans les écoles et maternelles.

  

Chaque année un nouveau continent ou un nouveau pays sera à l'affiche. D'ores et déjà, pour le premier Festival, l'association recherches des subventions et plusieurs entités ont été sollicitées (Région, Département, Commune...).

     

   

Le Festival de la Solidarité internationale se déroulait 

du 22 au 27 Mai à Plestin sur le thème de l'Amérique latine. 

En effet, le Forum Social Mondial s'ouvrira cette année au Vénézuela et, dans ce contexte, les membres de Ty Nomadic se pencheront sur les mutations en cours dans ces pays aux cultures fortes mal connues en France.

  

   

Festival "Les petits nomades"

  

Il y aura des expositions à Ti an Holl, à la Médiathèque, au cinéma Le Douron et au Collège du Penker.

Une séance de cinéma (documentaire) portera sur les migrants nordestins du Brésil. Aussi prévu, un marché nocturne artisanal avec des animations de rue, un café citoyen à Ti an Holl, une soirée concert et un rallye humoristique.

   

   

   

Tournoi de football du 1er Mai 2006

   

Mis en place par l'association Ty Nomadig, le tournoi se déroulait sur le terrain des Quatre-chemins.

Un succès, 18 équipes étaient inscrites.

En matière de déguisement, les Bigoudènes plestinaises se sont avérées les meilleures devant l'Entente des bobs à cheveux.

Les résultats du tournoi sont les suivants : 1er l'équipe de la goutte, 2ème les bous cam.

    

        

Retour vers haut de page

   

    

 

   

     

   

Festival

   

de la 

   

Solidarité internationale

  

   

   

    

      

 

ACTIONS 2007

   

   

La Roumanie : thème du 2ème festival

     

L'association organise un Fest Noz le samedi 24 février qui sera précédé par une soirée crêpes à partir de 19h00.

         

  

Le programme

   

    

Festival du 4 au 10 Juin

Le 2ème Festival de la solidarité internationale se déroule du 4 au 10 Juin.  Cette année, le thème est la Roumanie en partenariat avec l'Amitié Plestin-Geaca.

   

Du 5 au 9 Juin

Exposition de photos (40 x 60) à la Bibliothèque sur les voyages en Roumanie de Guy Jupin, Vice-président de l'association Village roumain France.

   

Du 5 au 9 Juin

Exposition à Ti an Holl, présentation des associations départementales impliquées dans des actions en faveur de la Roumanie (10 panneaux plastifiés).

  

Vendredi 8 Juin

Au cinéma Le Douron : projection de 2 films d'Eugen Lehau sur la Roumanie contemporaine. 

Le premier donne un regard critique sur la condition de l'artiste à l'époque de la mondialisation, des échanges entre artistes de cultures différentes.

Le second "Roumanie conq préludes au XXIe siècle, culture et dictature, résistances adaptées.

   

Samedi 9 Juin

Soirée- concert à 20h00 sur le Terre-plein du Boulodrome. Une scène extérieure recevra le groupe Baschavav, 5 musidiens mêlant rythmes traditionnels des Balkans et musiques nomades. 

 

   

A noter que l'édition 2008 s'intéressera au Maghreb en liaison avec un projet de chantier de jeunes.

   

    

       

     

   

        

     

2006    

    

     

Le Festival de la Solidarité internationale  

du 22 au 27 Mai  2006

   

Les p'tits Nomades

  

Le festival repose sur un ensemble d'animations : expositions  (voir ci-dessus), cafés citoyens et marchés artisanaux, projections cinématographiques, pièces de théâtre...

  

   

  

   

Programme

     

 

Matin

Après-midi

Soirée
       
Lundi 22 Expositions Expositions Cinéma 20h30
       
Mardi 23 Expositions Expositions Marché nocturne 19h00
       
Mercredi 24 Expositions Expositions  
       
Jeudi 25 Rallye St Roch   Rallye St Roch    
       
Vendredi 26 Expositions Expositions Café citoyen
       
Samedi 27 Expositions  Expositions Soirée concert
       

          

   

Lieux d'exposition

- Ti an Holl : Le mouvement des paysans sans terre au Brésil. L'alimentation dans le monde (Expo photos)

- Médiathèque : Ouvrages sur le développement durable.

- Cinéma Le Douron : Artisans du monde, commerce équitable

- Collège du Penker : Demain le monde... développement durable, l'exemple de l'eau

   

Séance de cinéma 

Saudade de futuro (1h34)

Documentaire sur les migrants nordestins du Brésil (Sao Paulo)

  

Marché nocturne artisanal

avec animations de rue

- Troupe de théâtre déambulatoire

- Jonglages

- Musique

  

Café citoyen

à Ti an Holl à 19h00

  

Soirée concert

à partir de 19h00 avec :

- La troupe de théâtre Mme Bobage 

(Théâtre musical "M.Chou et ses lampions")

Roger Eon (guitare brésilienne)

Les Zygopath (Ska-Jazz)

     

Rallye humoristique

de l'association St Roch

Rendez-vous à 9h00 au terrain des sports

     

       

                

Retour vers haut de page

   

   

  

   

Exposition de Ti an Holl

   

L'exposition traite 2 thèmes :

- Voyage d'étude au Brésil,

- Alimentation dans le monde.

   

  

Voyage d'étude au Brésil

   

Sophie a effectué une mission au Brésil. Son étude a porté sur quelques familles qui vivent pauvrement (c'est le cas de près du tiers des habitants du Brésil (50 millions sur les 170 millions que compte ce pays dont l'économie est pourtant émergente).

  

La famille de Mandacaru

La famille vit dans un périmètre irrigué. Elle y possède un lot de terres hérité du grand-père qui l'avait lui-même obtenu de l'état lors de la création du projet d'irrigation en 1973.

   

    

    

La famille BoaEsperança 

La famille vit depuis 1 an et demi dans un campement de paysans sans terre dans l'attente de terres promises par l'état. La vie des familles se gère au jour le jour dans des conditions précaires.

   

   

   

La famille de Massaroca

Autre exemple montré par l'exposition, le cas de la famille de Massaroca qui vit au milieu de la Caatinga. La vie est conditionnée par les rudes conditions climatiques (Nord-est, semi-aride). Des sécheresses désastreuses interviennent certaines années. La famille a appris à vivre dans ces conditions difficiles au travers de l'élevage et des cultures traditionnelles (haricot, manioc, maïs).

     

         

   

Alimentation dans le monde

  

(source : Institut de Recherche pour le Développement IRD)

   

Ensemble de photos de grand format et de textes décrivant les différents types et modes d'alimentation adoptés dans différentes régions du monde (du Sud en l'occurrence) en fonction des identités culturelles et des conditions locales (climatiques, économiques). 

L'exposition montre aussi les aspects liés à la production et à la distribution de cette alimentation : transport, commercialisation (marchés).

 

     

Production et diversité des aliments

Diversité des fruits d'aubergine : Les nombreuses variétés d'aubergine diffèrent par leur couleur et leur taille. Riches en potassium et en vitamines, les aubergines fournissent également des fibres en grande quantité.

 

   

   

Alimentation et santé

Sevrage d'un jeune enfant : l'amélioration du premier aliment de sevrage est une nécessité pour prévenir la malnutrition chez le jeune enfant.

      

   

Autres exemples 

  

Alimentation et identité culturelle

- Dans la cuisine vietnamienne du Sud, le serpent, vendu dépecé et avec ses oeufs, est un mets très apprécié.

- Au Vietnam, le sampan est utilisé pour transporter les marchandises, certains marchés se tiennent sur l'eau. Les barques croulent sous les marchandises : pastèques, pamplemousses, oranges, aubergines... ainsi que poissons, crevettes, seiches, viandes de cochon, de boeuf et de volailles...

   

Nourriture et commerce

- Marché de la rue : en Bolivie, la petite agriculture assure, malgré des rendements faibles,  80% de l'approvisionnement du marché intérieur (maïs, blé, pommes de terre...). 

- Dans le Sud de l'Inde (Hassan), les légumes et les fruits offrent un extraordinaire éventail de variétés en grande abondance : pois cassés, pois chiche, aubergines, choux, poivrons, courges, gombos etc...

 

      

       

  

Point Information Jeunesse (P.I.J)

  

Sensibilisation par affichage au P.I.J

   

 

 

 

   

  

Bibliothèque-Médiathèque

  

   

Exposition de livres  

     

 

     

Le développement durable pourquoi ? comment ?

(voir aussi la page "Protection, nature")

   

 

  

   

   

   

Contacts, autres associations

    

    

 

RESIA

     

Réseau Solidarités Internationales Armor

   

Un réseau d'associations de solidarité internationale costarmoricaines.

Un centre de ressources membre de RITIMO.

   

Centre de ressources RESIA

CDDP

30, rue Brizeux

22000 Saint-Brieuc

Tél : 02 96 61 22 33

resia@ritimo.org

www.resia.asso.fr

   

   

   

Le RESIA est membre de : 

   

- RITIMO (réseau des centres de documentation pour le développement et la solidarité internationale www.ritimo.org

 

- CASI Bretagne (coordination des associations de solidarité internationale en Bretagne)

www.casi-bretagne.org

   

- CRID (centre de recherche et d'information pour le développement)

www.crid.asso.fr

    

    

RESIA, un réseau

  

- Pour mieux se connaître entre associations de solidarité internationale des Côtes d'Armor.

- Pour mutualiser les initiatives, moyens, compétences et ressources.

- Pour se former et s'informer entre bénévoles associatifs.

- Pour promouvoir une éducation au développement durable et à la solidarité internationale auprès des jeunes notamment.

- Pour soutenir des initiatives nouvelles.

- Pour mieux communiquer via la Lettre et le site internet du RESIA.

  

 

   

  

Comité français pour la Solidarité Internationale

   

CFSI

   

Le CFSI lutte contre la faim, la pauvreté et les inégalités dans les pays en développement. Avec ses 27 organisations et ONG membres, le CFSI mène des programmes de développement (Asie, Afrique, Amérique latine), informe l'opinion publique et fait entendre la voix des plus faibles auprès des institutions internationales.

  

CFSI

32, rue Le Peletier

75009 Paris

Tél : 01 44 83 88 50

Fax : 01 44 83 88 79

info@cfsi.asso.fr

www.cfsi.asso.fr

   

  

  

Campagne ALIMENTERRE

   

Campagne pour le droit à l'alimentation.

  

Comprendre et agir. 

Plus de 150 associations se mobilisent et proposent :

- des débats citoyens, car si la faim existe, les solutions aussi.

- des rencontres avec des paysans du monde qui s'organisent contre la faim.

- des marchés alimentaires et solidaires, pour consommer local et équitable et découvrir les cuisines du monde.

- des animations et outils pédagogiques pour la classe (primaire, collège, lycée).

      

  

 

 

 

  

Retour vers haut de page

     

       

<< Retour vers accueil

>> Enfance jeunesse

>> Cap Armor

Ty Nomadig

      

_______________________________

   

* * *